Eve

C'est une sensibilité unique, méconnue en Occident et menacée par l'influence occidentale, qu'Eve transmet à travers ses prestations, ses cours et ses projets.

Chemin artistique

Sensible depuis toujours à l'"autre côté du miroir", nourrie pendant toute l'enfance de littérature et de contes du monde entier, Eve a très tôt recherché la beauté des énergies et des formes.

Danse tzigane

Dès l'âge de 7 ans, elle suit des cours de musique et de danse classique. Plus tard, elle réussit le cycle complet d'art dramatique et suit pendant plusieurs années les ateliers de dessin de l'artiste Perrine Moreau. C'est toutefois vers la linguistique qu'elle se tournera à l'âge des grands choix de vie. Elle acquiert le master en philologie romane et l'AESS (ULB) et travaille pendant 7 ans comme rédactrice dans le domaine de la sécurité au travail et de l'ergonomie.

Parallèlement, elle essaie différentes danses. Mais c'est en plongeant dans la culture du Proche-Orient qu'elle découvre un expérience unique : la danse orientale. Elle s'y forme alors à partir de 1996 notamment avec Gudrun (BE), Myriam Szabo (PT), Kamellia (FR), Serena Ramzy (GB), Annie Nganou (FR), Lulu Sabongi (BR) et les Egyptiens Shokry Mohammed, Suraya Hilal, Gamal Seif.

Corps et mouvement

Cherchant à remonter aux fondements du mouvement, Eve s'initie à des approches diverses telles que le qi gong, la Danza Duende, la méthode Feldenkrais et touche à la danse contemporaine ou encore au mime. Pendant plusieurs années, elle pratique le yoga tibétain traditionnel (une voie sobre axée sur le travail interne). Mais les deux apports les plus décisifs dans sa recherche seront l'oeuvre de François Malkovsky autour de la Danse libre, dont elle suit les week-ends d'étude avec Suzanne et Alexandre Bodak à Paris, et enfin l'enseignement exceptionnel de Masato Matsuura, dans le théâtre Nô et l'aiki (essence énergétique des arts martiaux).

En outre, grâce à son contact avec les cultures dansantes d'Orient, d'Afrique et des Antilles, elle s'initie à la danse authentique populaire, loin des adaptations scéniques et des réflexes occidentaux.

Semba

Rythme et musique

Outre le lien entre le mouvement et la musique mis en évidence par François Malkovsky, Eve acquiert les bases de rythmique à l'Institut Jaques Dalcroze de Bruxelles, dont elle adapte les principes dans son enseignement. Elle continue à se former auprès de spécialistes comme Arnould Massart et Brigitte Platteau et participe régulièrement à des ateliers TaKeTiNa ou Dalcroze.

Elle organise aussi des projets où elle collabore avec des musiciens issus du monde académique ou traditionnel, et mène ses propres observations et expériences.

Sa conception du mouvement naturel s'organise ainsi en un tout cohérent liant le corps, le rythme et l'énergie.

Transmettre...

Dépassant les conceptions mécanistes du corps, Eve se forme dans des méthodes d'assouplissement respectueuses et conscientes. Elle propose une approche qui restaure le fonctionnement originel du corps, prévu pour le mouvement spiral et la circulation d'énergie.

Voir Assouplissement holistique